FLASHS

Magazine

On a aimé / On a moins aimé

Publié le 02/12/2019 07:00

Le choix de Romain Bardet, Wout van Aert de retour fin Décembre, Julian Alaphilippe vélo d'or, braquet illimité chez les juniors... Retrouvez tout ce que l'on a aimé et moins aimé cette semaine.

On a aimé, 

Romain Bardet sur le Giro en 2020Romain Bardet sur le Giro en 2020 | © Getty Sport

Le choix de Romain Bardet de privilégier le Giro et pas le Tour en 2020. A l’inverse de toutes « logiques » d’une part, celle du sponsor pour qui le marché Français est prioritaire, d’autre part l’évidence sportive : un Tour fait pour un Français lui ou Thibaut Pinot (comme si c’était si simple) et un Giro, pas pour lui, car trop « chrono dépendant » : 3 au total. Et pourtant, on aime bien ce choix de l’Auvergnat. Au-delà de l’idée qu’il pourra faire du jus pour les Jeux de Tokyo, on trouve qu’il a bien choisi son premier gros objectif 2020, en Hongrie puis en Italie, il sera à l’abri des pressions en tous genres, il pourra faire parler son endurance et ses bonnes troisièmes semaines, et on prend le pari qu’il a pris la bonne décision. 

Van Aert dans les labourés fin DécembreVan Aert dans les labourés fin Décembre | © Sirotti

Wout van Aert qui annonce son retour. 4 mois après sa lourde chute sur le Tour de France, le Belge Wout van Aert a annoncé son retour à la compétition dans les sous-bois pour le 27 Décembre à Loenhout. « Si tout se passe bien, je serai de retour à Loenhout. Ma rééducation a été très bonne durant le dernier mois, maintenant je peux faire des entraînements complets et augmenter la charge de travail. Je ne suis pas monté sur un vélo pendant trois mois et je reviens de loin, je suis déjà heureux de faire des cyclo-cross et de redevenir un coureur » a déclaré van Aert. 

Julian Alaphilippe a reçu le Vélo d'OrJulian Alaphilippe a reçu le Vélo d'Or | © Alexis Réau

On a aimé le vélo d’or de Julian Alaphilippe. Le vainqueur de Milan San Remo vient de stopper 24 ans de disette pour les Français en remportant ce trophée récompensant le meilleur coureur du monde sur une saison. Une belle récompense pour celui qui nous a fait vibrer sur le dernier Tour de France. A noter qu’on a aussi aimé que la remise de ce trophée soit diffusée sur l’Equipe 21. Pour finir, l’ex numéro 1 mondial vient d’annoncer qu’il sera au départ du Tour des Flandres en 2020. Encore une bonne nouvelle ! 

On a moins aimé, 

Braquet illimité en juniorsBraquet illimité en juniors | © U19 Racing Team

Les braquets libres chez les juniors. La Fédération française de cyclisme a annoncé qu’il n’y aurait plus de limitation de braquet pour les juniors en 2020, la limite était le 52x14 soit 7,93 mètres. Cette décision sera appliquée sur les courses régionales et fédérales en France mais pas pour les épreuves internationales. Ce n’est pas un choix pour favoriser les fondamentaux de pédalage, où le travail de vélocité reste un passage primordial pour être performant sur le long terme et augmenter ses capacités de récupération. Il faudra jouer du dérailleur ! 

Loic Chetout sur la toucheLoic Chetout sur la touche | © Sirotti

Une fin de carrière précoce pour Loïc Chetout. Après être passé stagiaire en Août 2014 chez Cofidis, Loïc Chetout a obtenu son premier contrat professionnel en 2015, avec la même équipe. Après 5 ans au sein de la Cofidis, le coureur de 27 ans se dirige vers une fin de carrière précoce. Samedi il a partagé une journée avec ses supporters sur le critérium de France à Bergerac, sa dernière chez les pros sauf si un miracle se produit courant Décembre. Un équipier de plus qui n’est pas forcément récompensé de son travail mais il affirme être « sans rancune ». 

Fulcrum Speed 40 DB et Zerocarbon_Decembre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 02 février 2020
dimanche 01 mars 2020
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES